Installation en Maraîchage Ethique

 
Les dernières générations de paysans (remplacés par les exploitants agricoles) habitués à travailler dur pour pas grand-chose ne sont pas renouvelées. Les générations qui suivent veulent les 35 heures, les congés payés et un revenu proportionnel à leur travail. Quoi de plus légitime !
 
Si nous voulons avoir dans notre « pays » des « gens » qui produisent localement de quoi nous nourrir correctement, nous devons changer nos comportements de payer les agriculteurs le moins cher possible. Le maraîchage éthique est une solution afin de faire face à la pénurie de maraîchers de proximité, qui nous fournissent des légumes frais et de qualité.
 

Installation en maraîchage éthique

 
Cette réalisation est mise en oeuvre par l'entreprise  " Formations Bio Ste Marthe " avec l'association « Les potagers de Sainte Marthe ». 
 
Ce projet se développe en d’autres lieux en fonction des leaders formés. Chaque maraicher est indépendant. En effet les expériences en salariat et en bénévole ont échoué. Apprendre à être autonome fait partie du projet expérimental.
 
  • Chaque maraicher travaille sa parcelle de terrain entre 0.5 et 1 hectare (c’est lui qui choisit) ;
  • Chaque maraicher décide du choix des légumes en accord avec sa clientèle.
  • Chaque maraicher décide également de ses heures de travail.
 
Le maraichage éthique développe la transparence, le prix vente doit comporter progressivement tous les couts sans tricher :
 
  • cout du terrain
  • cout d'achat des matières premières
  • cout achat des équipements
  • cout de la logistique
  • cout du maraicher indépendant
  • cout de la formation
  • cout de la gestion du projet
 
Nous expérimentons une autre manière de concevoir les relations de travail. Chaque maraicher signe un commodat avec les propriétaires de terrains.
 
L’engagement réciproque est de tout faire pour convaincre les consommateurs de payer progressivement un prix d'achat qui permette aux maraichers de gagner 2000 euros net sur 12 mois . Nous estimons qu'en dessous de ce revenu pour le maraicher, les consommateurs ne sont pas éthiques mais restent dans le schéma conventionnel d’exploitation du monde agricole.
 
Nous comprenons les difficultés financières de beaucoup. Cependant nous ne sortirons pas de ce problème en demandant aux agriculteurs de financer la solidarité. C'est à la collectivité dans son ensemble d'aider ceux qui en ont besoin à se nourrir convenablement. En attendant il existe néanmoins la solution santé, c'est à dire manger moins et mieux.
 
Ceci dit, nous n'avons pas le choix . Devant tous les blocages de notre civilisation, les citoyens tentent de se prendre en charge et de trouver des solutions. L'important est d'essayer.
Nous expérimentons d'autres manières de vivre et travailler ensemble. Il n'y a pas de salarié dans nos activités. Nous sommes tous partenaires et indépendants. Les valeurs et le terrain sont nos critères de collaboration.
 
Si vous souhaitez vous installer en maraîchage éthique, découvrez la formation bio Agriculture Biologique et Filières, 1ere étape vers l'autonomie. Bienvenue dans cet ancien métier d'avenir.