Les ethno métiers

Face à la disparition sociale apparaît un besoin de nouveaux métiers.

Vigneron sans aide

Je pratique la bio depuis 1974 et ma fille a pris la suite depuis 1999 passant de 4 ha à 12 ha. Lorsque j'ai commencé en 1966 la viticulture, j 'ai continué a travailler comme le grand pere qui était réputé comme bon viticulteur. Pourquoi changer ce qui marche ? Le seul probleme était le prix de vente de l'hectolitre, j 'ai donc decidé a la stupéfaction de tout le monde de vendre en bouteille, et on m'a dit : "tu fais de la bio !!!"