Florence Reale

 

Après avoir travaillé six ans comme cadre marketing dans une multinationale spécialisée dans les études et stratégies de marques, j’ai effectué une formation de reconversion à la ferme Ste Marthe l'été 2012. Deux ans de wwoofing et stages dans des fermes BIO (maraîchage, élevage de chèvres et de brebis, ferme pédagogiques, éco-construction) m’ont permis de finaliser la définition de mon projet de vie.

Je souhaite aujourd’hui vivre dans un jardin associatif et pédagogique proposant ateliers et visites autour de l’agro-écologie, la BIO, la sélection et la création de variétés résistantes aux maladies et sortant de l’uniformisation imposée par le Codex… Et surtout je rêve de pouvoir cueillir toute l’année des fruits et légumes au jardin, y compris les espèces exotiques telles les papayes, fruits de la passion, bananes…

Cette année, je franchi un cap de plus en trouvant le lieu idéal pour tester ce rêve en décrochant un contrat aidé en Corse, dans une association. Celle-ci a mis en place depuis quinze un jardin forêt de fruitiers de tous les continents, acclimatés à la France et cultivés de façon naturelle. Il y a aussi un potager familial où arachides, patates douces et canne à sucre côtoient les légumes plus classiques, ainsi qu’une petite basse-cour.

Je vais pouvoir m’occuper du jardin, être formée à la botanique et en particulier à la conduite d’un verger de collection afin d’animer les visites guidées.

Une partie de mon temps sera consacrée à la transformation alternative des fruits (confitures réalisées au cuiseur solaire…) et à la mise en place d’ateliers sur la conduite d’un potager écologique ou la cueillette des plantes sauvages qui poussent en abondance sur les 7 hectares de terrain.

Florence Reale