Julie Vial

J'ai reçu le diplôme de la formation il y a déjà quelques semaines, et c'est bien la première fois que je suis aussi fière d'un diplôme !! Derrière ce bout de papier... que de richesses...

Pour ma part, j'ai ressenti le besoin de digérer tout ce que j'avais reçu à la Ferme pendant deux mois et demi. Je n'ai pas consulté le site d'Intelligence Verte, pas communiqué avec les autres stagiaires.

J'ai repris ma vie d'avant. Pour voir. J'ai vu. Les longues journées parisiennes, le rythme effréné, les gens peu réceptifs au bio, souvent moqueurs. L'impression de patauger lamentablement.

Pourtant tout a changé. C'est comme une lame de fond. J'ai soudain plein de mots-tremplins sous mes pieds : "sortir du cadre de référence", "le problème est la solution", "réseau".

Avant Sainte Marthe, je rêvais de m'installer dans les Hautes-Alpes. Mon compagnon pas du tout. La formation nous a permis de discuter sur ce projet et j'ai mieux écouté ce que lui souhaitait et me paraissait impossible (travailler autrement, moins, dégager du de temps libre pour cultiver un potager et acquérir une autonomie...). Finalement pour accepter ses idées, j'ai dû aussi sortir du cadre de référence !!

J'espère, un jour, par le biais du site "Formations bio" annoncer la concrétisation de notre projet.

En tous cas MERCI. Avec le recul, on mesure l'énergie dépensée par les formateurs qui sans cesse repartent de zéro à chaque nouvelle promo et qui, à chaque nouvelle promo, doivent affronter les doutes, les questions, les angoisses, les critiques parfois acerbes, la fatigue des stagiaires. Où vais-je ? Que fais-je? Qui suis-je? Heureusement qu'on se marre au milieu de tout ça !

Alors haut les coeurs pour septembre ! Merci et encore merci.

Julie, éco-jardinière en région parisienne

Julie Vial, Formation Bio Sainte Marthe, Printemps 2012

Contact : julie.et.jf@wanadoo.fr